Nomination de la nouvelle ministre responsable de l’Enseignement supérieur et ministre responsable de l’application des lois professionnelles

10 juillet 2020

Les sept ordres professionnels que nous représentons* et qui encadrent la pratique de près de 87 000 professionnels du domaine buccodentaire et celui des sciences appliquées joignent leurs
voix et félicitent sincèrement Mme Danielle McCann pour sa récente nomination à titre de ministre responsable de l’Enseignement supérieur et ministre responsable de l’application des lois professionnelles.

Nous tenons à lui souhaiter le meilleur des succès dans ses nouvelles fonctions et nous lui assurons la pleine et entière collaboration de nos organisations respectives dans le cadre de son mandat.

« C’est avec plaisir que nous souhaiterions vous rencontrer dès qu’il sera possible de le faire afin d’établir un premier dialogue sur la finalisation du projet de loi n°29, Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions notamment dans le domaine buccodentaire et celui des sciences appliquées. Par votre longue expérience dans le système de santé, vous êtes donc familière avec le système professionnel et la nécessité de moderniser les pratiques en mettant l’accent sur la collaboration interprofessionnelle, une facette importante de ce projet de loi.  »

Une fois adopté, celui-ci amènera des avancées significatives en matière de protection du public et aura des impacts positifs sur plusieurs professions réglementées au Québec.

Il nous apparait essentiel qu’il demeure une priorité du gouvernement et qu’il puisse franchir les dernières étapes de son processus législatif, d’autant plus que nous avons été informés que les
membres de la Commission des institutions auraient été convoqués pour amorcer son étude détaillée à compter du 24 août prochain. Nous tenons d’ailleurs à souligner la collaboration de l’ancienne ministre de la Justice, Me Sonia LeBel, et de son équipe, pour la considération qu’elle a portée à la modernisation des lois professionnelles dans le cadre de son mandat.

Rappelons que beaucoup d’efforts ont été investis ces dernières années par l’ensemble des parties prenantes impliquées. Dans le domaine des sciences appliquées, d’anciens projets de loi visant
cette modernisation sont morts au feuilleton et certaines lois professionnelles n’ont pas été modernisées depuis des décennies. De surcroît, il s’agit d’un dossier non partisan qui fait consensus parmi les parties prenantes concernées.

Il est à plus forte raison nécessaire au Québec d’avoir un encadrement législatif qui reflète la pratique au 21e siècle des professionnels impliqués considérant qu’ils ont un rôle important à jouer
dans le cadre de la relance en cours de l’économie et de l’ensemble des activités de notre société, pensons par exemple à la conception et à la réalisation de travaux de construction et à la prestation
de soins buccodentaires. Ne ratons pas cette chance de faire progresser le Québec dans des domaines-clés pour le bien-être des personnes et la prospérité collective.

Soyez ainsi assurée que lorsque votre gouvernement sera prêt, nous serons heureux de poursuivre et finaliser ces travaux avec vous.

* Ordre des techniciens et techniciennes dentaires du Québec
Ordre des dentistes du Québec
Ordre des denturologistes du Québec
Ordre des hygiénistes dentaires du Québec
Ordre des architectes du Québec
Ordre des ingénieurs du Québec
Ordre des technologues professionnels du Québec